Lire, traduire et écrire l'image

Qu’elle soit une illustration dans un livre ou à la source d’une oeuvre, l’image se construit et se reconstruit au fil des processus de création, d’édition, de traduction ou d’interprétation.
Extrait de l'appel à communications

La deuxième édition du colloque estudiantin de l'ADELFIES s'est tenue à l'Université McGill les 5 et 6 novembre 2009.

Actes du colloque :

Appel à communications :

Les étudiants du Département de langue et littérature françaises (DLLF) de l’Université McGill (Montréal) vous invitent cordialement au deuxième colloque organisé par l’Association des étudiant(e)s en langue et littérature françaises inscrit(e)s aux études supérieures (ADELFIES). Le colloque se tiendra les 5 et 6 novembre 2009.

Dans le cadre de cet événement, nous entendons explorer les diverses manières dont l’image et l’écrit s’informent mutuellement. Qu’elle soit une illustration dans un livre ou à la source d’une oeuvre, l’image se construit et se reconstruit au fil des processus de création, d’édition, de traduction ou d’interprétation. Le passage de l’image entre divers agents littéraires ou diverses formes artistiques engendre des transformations qui alimentent notre imaginaire et permettent la mise en valeur de nouvelles réflexions sur les études littéraires.


Dans cette perspective et à la suite du succès obtenu en 2008 lors de notre premier colloque, nous souhaitons renouveler les échanges entre de jeunes chercheurs aux approches variées et complémentaires. Ce colloque entend fournir aux étudiants de deuxième et troisième cycles l’occasion de présenter l’état d’avancement de leurs recherches et de discuter de leurs travaux avec leurs pairs. De plus, les participants auront l’occasion d’assister à des ateliers permettant d’enrichir les réflexions sur le thème proposé.

Nous vous invitons donc à présenter des projets de communication qui portent sur l’image dans les littératures de langue française. Les présentations, d’une durée maximale de vingt minutes, doivent être en français. Elles pourraient emprunter l’un des axes de recherche suivants :

 

  • l’intermédialité
  • l’image poétique
  • l’image comme représentation (ex. figure du père, posture littéraire, etc.
  • l’image comme élément paratextuel
  • l’image comme outil de création